Peau d'vin et d'saoul d'table

by Ministère Magouille

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
00:21
2.
Nous sommes les ministres des affaires pas très claires Faut pas compter sur nous, pour vous sortir de la misère Pas de lois, pas d'amis, à part Bernard Tapie L'arnaque est une passion, mais attention à la prison AH--------AH Au ministère magouille, on s'en fout plein les fouilles ! OH--------OH Payez plus vos impôts, payez nous plutôt un pot! On va serrer des mains, sur les marchés tous les matins Consoler ton chagrin, faire des promesses ça coûte rien Le restau le midi offert gracieusement c'est gentil C'est vraiment chouette la vie, faut profiter tout est gratuit Au ministère magouille, on s'en fout plein les fouilles ! Payez plus vos factures, payez nous donc une biture ! Nous sommes des requins, épicuriens et bons à rien Chétifs et maladifs avec des allures de shérifs Vous savez cher public, tout c' qu'on désire nous c'est votre fric C'est pas dur à comprendre, mais c'est pas facile de vous l'prendre Au ministère magouille, on s'en fout plein les fouilles ! Remboursez pas vos emprunts, payez nous plutôt un joint ! C'est un peu de votre faute si on a des villas sur la cote Faut pas voter pour nous mais je sais c'est plus fort que vous Adeptes de la triche, on pique aux pauvres, on donne aux riches, Mais les plus généreux, j'crois bien qu'ce sont encore les vieux Au ministère magouille, on s'en fout plein les fouilles ! Ne payez pas vos traites, vous payerez mieux nos retraites !
3.
4.
5.
Tabarnack d'hostie d'câlisse, c'est un fucking caribou Maudit crisse, sacrement, sacrifice Un caribou qui s'prénomme Jean-Loup Tabarnack d'hostie d'câlisse, c'est un fucking caribou Maudit crisse, sacrement, sacrifice Y'est pas plus fin, et y s'appelle Martial Dans la nuit tard le soir, Jean-Loup s'en va juste prendre un coup Déambulant sur les trottoirs, les yeux injectés, l'estomac qui secoue Errant dans toutes les rues, dans la débauche de Montréal En compagnie d'un malotru d'la même race, son cousin l'orignal Assis sur l'espoir d'un jour connaître le succès Nos deux bestiaux en mal de gloire s'présentèrent dans un cabaret Dans l'déficit de la certitude ou bien dans l'bénéfice du doute Ils évitèrent la platitude en entonnant Johnny Be Good Ainsi l'effet fit mouche, l'auditoire fut estomaqué D'entendre ça sortir d'la bouche de nos deux fameux cervidés La stupeur fut totale mais le public : catégorique Faudrait leur photo dans l'journal, ou bien que les médias rappliquent Et puis un beau matin, ils embarquèrent vers HOLLYWOOD A l'instar de deux stars, qu'auraient leur faciès dans les fast-food En moins de deux semaines, ils remplirent des stades olympiques En chantant leur rengaine, ils ramassaient un max de fric Mais un jour,à malheur, alors qu'ils voguaient sur des éloges On les r'trouva inanimés, au beau milieu de leur loge Sans doute la poudre, ou bien l'alcool avait causé tout ce mal Triste bilan nos deux amis avaient vomi leurs cordes vocales.
6.
02:59
Sous sa peau verte et lisse, le ver est dévoreur ses pépins sont un cœur, sa tête est une queue. Dans la tarte elle s'étale sans la moindre fadeur ses tranches dans la gelée, lui donne aspect fastueux. Le père pommier juge bon de la laisser tomber pour mourir en compote, dans une crêpe fourrée La pomme (bis) Pressée, elle devient cidre, procurant flatulences, l'usine Andros la chasse, mais elle combative. Car en fermant les yeux, elle prouve son indolence et signe sa vengeance d'une pourriture hâtive Son père pommier vit mal le décès de sa fille mais par amour pour elle, il se tiendra tranquille
7.
C'était un garçon vaillant, droit et honnête malheureusement, il était analphabète amoureux d'une femme très avenante la fille du maire d'la ville de Nantes Il s'appelait Maurice, venait de la campagne, taillé dans le roc, taillé avec hargne, elle s'appelait Laura sortait de la Sorbonne un cadeau du ciel, bon dieu qu'elle était bonne. Prêt à tout pour assouvir son amour s'abandonner à elle, la nuit et le jour On fait n'importe quoi quand on a l'cœur en émoi, surtout quand on veut s'taper la fille du roi Il vint la trouver, lui conter ses désirs le cœur serré dans l'attente d'un sourire. Elle acquiesça, lui dit Maurice c'est d'accord lui avait faim, pensant aux délices de son corps. On lisait le bonheur sur son visage rude. Elle est pour lui la Laura qu'était pourtant prude se trémoussant à l'idée de plaisirs futurs et aux câlins qu'elle lui fera dans sa voiture. Avec candeur, Laura dit bien vite à Maurice "mon cher ami, j'ai depuis longtemps ce caprice le soir venu dans le lit sous les couvertures j'aime qu'on me lise des récits d'aventures". Soudain, sur ces épaules, c'est le monde qui s'écroule il sait pas lire et ça lui fout les boules. C'est dans la honte qu'il avoua la vérité alors très bien je s'rai à vous quand vous lirez Pour lui les livres n'avaient qu'une seule utilité caler l'armoire qu'est trop bancale sur son plancher. Il déplace un livre sous le meuble qui vacille, sur lui l'armoire va s'étaler comme un jeu d'quille. C'est comme s'il avait lu l'Assommoir de Zola il finit écrabouillé sous Verlaine et Kafka Laura fut effondrée, c'est pour elle un coup dur elle mourut seule, sans lecture sous ses couvertures.
8.
03:56
S'il n'est pas de ces animaux que l'on croise dans un zoo, il fait tout de même partie de cette faune qui nous est chère. Il doit sa vie à un taureau qui usa de sa libido un matin de printemps avec une vache laitière. Le bœuf n'est pas malin du moins autant que son voisin, il y a les éleveurs, il y a les élevés. Mais c'est clair, sa destinée c'est : le steak haché. Sa vie entière est consacrée à écraser des mouches qui le titillent et de surcroît qui campent sur sa bouche ! Ces satanés insectes qui l'assaillent sans vergogne, ne savent pas que l'animal est une brute qui cogne. De pâturages en pâturages, il mâche les marguerites, à vrai dire, il n'aime pas ça, mais n'y peut rien car c'est un rite. Son travail est une véritable vie de labeur mais coté fric, c'est plutôt sa femme, la vache, qui fait son beurre. S'il peut caresser l'espoir d'un jour monter dans ce train, cette jolie loco qui tous les jours lui dit : Allez viens ! Mais le débile mental a un Q.I. qui est égal à sa température anale, il y croit dur comme chemin d'fer. Mais la souffrance était partout et la douleur au rendez-vous, il finit pas très ambitieux, en puzzle dans un pot-au-feu. Et si ce soir, dans votre assiette, l'animal exhibe sa tête, c'est que quelquefois, la charrue passe avant les bœufs.
9.
10.
11.
Entendez vous dans le lointain gémir sophie la chauve souris pleine d'ecchymose et de chagrin la pauvre est myope dure est sa vie elle ouvre pourtant grand les yeux essai d'anticiper l'danger il lui faudrait couper ses cheveux qu'elle un jour se déplacer Cet hirsute petit mammifère a au moins les deux ailes brisées dès qu'elle emprunte la voie des airs, c'est pour se manger le premier pommier sa mission la plus pathétique est de s'nourrir, d'aller chasser comment veux tu qu'elle attrape un moustique, elle voit comme Gilbert Montagné Comment l'aider c'est malheureux, avant que son moral ne flanche Elle décide de tresser ses cheveux, de porter une canne blanche Sophie connut alors le bonheur, mais un jour un idiot a dit Regarder c'est Stivie Ouondeur qui se prend pour une chauve souris Désemparée la pauvre bête tombe dans l'alcool et puis la drogue tue sa mère, vole sa mobylette et s'enfuie loin drôle d'épilogue Elle roule très vite, elle est bourrée, mais là surprise pas d'accident elle évite la moindre araignée, l'effet d'alcool est renversant Et puis un jour sur l'autoroute alors qu'elle revenait d'Amsterdam croise la police qui sans nul doute savait qu'elle ramenait plus d'un gramme Madame Sophie dans vos sacoches, il y a des tulipes et du chichon c'est illégal même dans les poches, vous allez faire 5 ans d' prisons Après ces années de cellule, sa vie redevint un enfer, mais un matin une lettre ridicule lui annonça le service militaire quelle bonne idée pour ses cheveux qui tombèrent dès son arrivée elle vécut là un jour heureux et décida de s'engager.
12.
13.
J’ai du mal à faire surface à lever un pied et puis l’autre J’n’ai plus qu’à m’voiler la face dans quel état à qui la faute J’aimerais bien enlever ce casque cette panoplie de sumo cet invisible béret basque et ce quintal sur mon dos Je me concentre pour distinguer mais je n’vois rien tout est crachin et sans ambage la cécité pénètre là mon quotidien Cacophonie des lendemains de fête quand vient l’heure de l’addition A qui veut bien je laisse ma tête et mes actes de contrition J’ai d’érigé sur les épaules une basilique une cathédrale où chacun vient, à tour de rôle jouer un morceau heavy-metal Frère Jacques est venu sonner à coup de gourdin dans mon foie et il m’a dit “pour émerger prends donc un verre et puis sers-toi” Je regarde les gens me regarder et je m’étonne de trouver étonnant que les passants s’étonnent en me regardant Qu’est-ce qu’il y a, qu’est-ce que j’ai hier soir j’étais défait et alors des remords des regrets un ouragan intestinal une dépression s’abat sur mon estomac cette chanson s’appelle “Lendemain de fête”

credits

released February 1, 1998

license

all rights reserved

tags

If you like Ministère Magouille, you may also like: